La création de sites internet bien plus manuelle qu’il n’y paraît.

Bien souvent, il faut le reconnaître, on a des croyances qui un jour ou l’autre se révèlent totalement opposées à la vérité. Le web n’échappe pas à cette situation. Dans l’inconscient collectif tout ce qui a trait à la création de sites internet devient facile, rapide, agréable. Toutes ces idées reçues sur l’univers de la création de sites sont le résultat de plusieurs années de marketing publicitaire qui ont véhiculé le message d’un « webeldorado » à la portée de tous, un véritable cancer pour ma profession mais une aubaine pour le business pure. Je me souviens de la vision du type allongé sur son transat sous les palmiers avec un cocktail et son portable sur les genoux gérant son business à coup de clics face à une mer bleue turquoise, ça nous a tous fait rêver ! Mais la réalité est tout autre.

Aujourd’hui, si je fais un petit topo de mon métier, je peux me considérer comme un véritable artisan qui utilise ses connaissances et son outil pour créer. Aucune tâche n’est automatisée, de la maquette graphique au référencement tout se fait à la main avec réflexion et études.

Je tiens à préciser que je ne prétends pas savoir tout faire parfaitement mais dans le travail que j’entreprends je lui accorde le temps nécessaire pour qu’il soit fait correctement.

En matière de webdesign, chacune de mes maquettes graphiques répond à un ordre de travail précis.

Dans un premier temps je travaille le design en fonction du secteur d’activité, de la cible, en pensant déjà aux contraintes de référencement, notamment dans le positionnement des espaces réservés aux contenus textuels ainsi que dans le choix des technologies à utiliser. C’est à dire qu’à l’heure actuelle je favorise l’utilisation de Javascript/Jquery à la technologie Flash. Dans la conception de mon métier la logique créative doit se fondre dans la logique technique – impossible de ne pas lier les deux.

Dans un second temps j’entame la phase d’intégration web, l’étape qui correspond au passage du format maquette au format html. Je découpe tous les visuels un par un pour les intégrer parfaitement au format xhtml/css. Aucune étape de découpe ne se fait automatiquement. Pour la programmation, toutes les lignes de codes sont écrites à la main, les attributs des balises renseignés, je soigne mon code html/css pour qu’il soit multi-navigateurs en essayant de lui greffer les dernières technologies assimilées

En matière de référencement, je réfléchis toujours référencement naturel et jamais je ne fais appel à des solutions extérieures qui boostent les backlinks de votre site internet – je préfère travailler sur le contenu textuel et optimiser le code. Je considère qu’il est plus intéressant de créer du contenu qui sera apprécié à sa juste valeur que d’entrer dans la course « à celui qui dépensera le plus », et le résultat est plus durable.

Dans le même style de réflexion sur le référencement, faire du forcing de la balise Meta keywords n’a jamais servi à grand chose – d’ailleurs Google ne s’en préoccupe plus !

Comme vous pouvez le constater, ma méthode de travail est manuelle et demande le temps nécessaire pour être bien réalisée. Certes, elle va à l’encontre des offres de création de sites internet packagées et de toutes les croyances sur le « webeldorado » mais elle tient bien la route.

Participer à l’article...

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.